En ces temps de crise, il est difficile de faire un choix dans son orientation, ou dans sa réorientation.Cette année semble laborieuse, tant au niveau du recrutement qu’au niveau de l’entrée dans le marché du travail, malgré les expériences professionnelles acquises par le demandeur. Difficile de trouver les métiers qui recrutent en 2013.

Pourtant, certains secteurs d’activité, et en particulier certains métiers, parviennent à faire la différence. En effet, on estime de nombreuses prévisions statistiques qui tendent à montrer l’ascension de quelques métiers sur le marché du travail.

L’informatique : un secteur qui évolue avec Internet

Le succès immédiat d’internet il y a quelques années seulement a laissé place à la génération « guik ». Ces nouveaux spécialistes de la toile ont créé des métiers complexes et variés qui regroupent des compétences en arts plastiques, en informatique ainsi qu’en journalisme : un web master se charge plutôt de la partie marketing, tout en incluant bien sûr des connaissances informatiques, indispensables à ce type de métier. Le développeur web est chargé de maîtriser le langage internet (html). Il est donc informaticien spécialisé et est indispensable à tout aboutissement de projet informatique. 

Les métiers de l’informatique qui promettent un avenir certain se mêlent très bien à une dimension artistique et créative. Le webdesigner par exemple, crée la charte graphique d’un site internet, et veille à sa navigation pratique et agréable. Ce type de métier requiert plusieurs compétences, qui allient notamment sensibilité graphique et expérience de l’informatique.

Le commerce: un métier qui recrute en 2013

En 2013, on prévoit une forte ascension de tous les métiers (ou presque) à caractère commercial, cadre ou non cadre. On observe en effet une véritable demande de la part des entreprises qui semblent rencontrer des difficultés à trouver des jeunes prêts s’investir dans le monde de la vente. On explique ce phénomène par les nombreux départs en retraite mais aussi par la volonté des jeunes diplômés de grandes écoles à intégrer des métiers comme les ressources humaines. La mauvaise réputation que cultivent les commerciaux quant au caractère malhonnête de leur métier est sans doute un facteur de dissuasion pour les étudiants. Pourtant, les entreprise sont en recherche constante de commerciaux capables de défendre leur marque.

Ingénieur R&D : l’innovation constamment sollicitée.

A la pointe de la technologie, l’ingénieur R&D conçoit, crée et dirige les innovations de demain. Un travailleur intelligent capable d’allier de multiples compétences est très recherché par les entreprises, qui subissent aujourd’hui le phénomène de la fuite des cerveaux. 
Ce type d’activité se place parmis les métiers qui recrutent en 2013.

Share